vers une economie plurielleVers une économie plurielle – Un travail, une activité, un revenu pour tous

1997

Guy Aznar, Alain Caillé, Jacques Robin, Roger Sue, Jean-Louis Laville

Éditions Syros

1997

Quel avenir se forge notre société ? Le chômage est-il incurable ? Les emplois  » jeunes  » du gouvernement socialiste sont-ils un nouveau cache-misère ? La réduction du temps de travail est-elle une action généreuse ou calamiteuse ? Faut-il écouter ceux qui ne jurent que par la libéralisation des échanges mondiaux, ou ceux qui ne croient plus qu’à la débrouille ? C’est pour donner du sens à  » ce bruit et à cette fureur  » du monde qu’il faut lire Guy Aznar, Alain Caillé, Jean-Louis Laville, Jacques Robin et Roger Sue. Pionniers, chacun à leur façon, de réflexions et de propositions novatrices sur le revenu minimum, sur le temps de travail et sur ces activités construisant une  » économie solidaire « , un  » tiers secteur  » ou un  » secteur quaternaire « , les auteurs proposent ici les lignes de force d’un projet économique et politique visant à dépasser la crise du salariat : ce qu’ils appellent  » économie plurielle  » est une façon de concevoir l’économie pour sortir du face-à-face entre l’État et le marché, afin d’agir concrètement sur le terrain économique, politique, associatif… Cet ensemble cohérent de propositions, déjà expérimentées, en France ou ailleurs, ne peut laisser personne indifférent. Ce livre en forme de débat – la démocratie se nourrit des différences – ouvre de nombreuses portes à ceux pour qui le capitalisme n’est pas un horizon indépassable.